Traversée en bateau: de la Thaïlande au Laos

"

TRAVERSÉE EN BATEAU
8/10

Une traversée en bateau de 2 jours 👌🏼 

C’était une expérience incroyable que de prendre un bateau pour entrer dans un nouveau pays. En soit, nous avons d’abord traversé la frontière entre la Thaïlande et le Laos à pied avant de prendre le bateau, mais cela faisait une sorte de coupure de deux jours pour nous laisser le temps d’assimiler que nous quittions un beau pays pour en découvrir un nouveau. Nous avons été subjugés par la beauté des paysages que nous offrait le Laos. La nature luxuriante nous épatait, le silence environnant, et plus nous nous approchions de notre destination finale (Luang Prabang), plus nous sentions que nous allions être très agréablement surpris par ce pays pour lequel nous n’avions aucune attente particulière.
Nous conseillons très fortement à toutes les personnes souhaitant faire ces deux pays, de faire cette traversée en bateau, vous ne le regretterez jamais !

De Chiang Rai à la frontière du Laos

Depuis Chiang Rai, nous avons pris le bus à 6h pétante du matin pour ne pas avoir à attendre à la frontière.
Le bus met 2h et s’arrête 5km juste avant Chiang Kong (100 bahts/pers) puis nous prenons un tuktuk de 5 minutes pour traverser le pont entre Chiang Kong et la frontière du Laos (50 bahts/pers).
A la frontière, il faut donner:
– 30 dollars ( 2400 bahts, que l’on peut échanger sur place)
– 1 photo d’identité
– son passeport
– 2 feuilles à compléter sur place pour faire le visa.

A cette heure-ci il n’y avait pas de queue donc ce fut très rapide. On a du attendre 5 min et bim on avait un visa laotien tout beau dans notre passeport !
Les policiers à la frontière sont plutôt relax. Pour l’anecdote, Il y a avait une fille qui avait oublié ses chaussures du côté Thaïlandais et qui s’en est rendue compte après le passage du côté Laotien. Eh bien elle est tout simplement repartie les chercher en courant, sans problème en passant les portiques comme si de rien n’était. Easy les frontières ici…

On s’est alors rendu en tuktuk jusqu’à l’embarcadère à Houay Xai et le départ du bateau était à 11H30.

Arnaque avant le slow-boat pour Luang Prabang

Pendant qu’on attendait nos passeports, on a rencontré un type qui nous a vendu des tickets pour le tuktuk jusqu’au bateau + slowboat à 1100 bahts/pers (30€) sans la nourriture ni le logement. On a pas vraiment réfléchis, on a directement dit ok car on n’avait pas fait de recherche au préalable. Seulement,  le slowboat se situait en réalité très près de la frontière et qu’un simple tuktuk nous y aurait emmené directement pour que dalle….
On a donc payé le type puis c’était le début de l’arnaque. Il nous a fait attendre 1h dans le tuktuk pour qu’il soit complètement rempli avant de nous emmener dans un endroit pour aller manger. Quelques sandwichs étaient vendus à des prix excessifs et ne voyant rien aux alentours, on n’a pas eu d’autre choix que d’en acheter. C’est seulement en repartant en tuktuk pour rejoindre le bateau qu’on a vu de la bouffe de rue un peu plus loin et on était trop dég.
Le gars en question essayait aussi de nous vendre une nuit dans un hostel pour notre arrivée à Pakbeng (1ère étape), ce qu’on refuse au vue du prix excessif qu’il nous donnait, bien qu’il disait que ses prix étaient les plus bas et que sur place tout était souvent complet. Bien nous en a pris, tous les logements étaient libres à notre arrivée, on nous accueillait bras ouverts, c’était à celui qui criait le plus fort pour nous emmener voir sa chambre d’hôte….
Enfin arrivés au fameux slow-boat qui en fait ressemble à une grande barque avec un toit, on nous donne les tickets et là on voit le prix écrit dessus: 105 000 kips (donc l’équivalent de 10,50€ alors qu’on a payé tuktuk+slowboat pour 30€). On réalise alors à quel point on s’est fait avoir mais bon c’est le jeu ! 
Conseil: 
N’écoutez pas les gars qui veulent vous prendre votre fric avant même d’avoir traversé la frontière, prenez un tuktuk jusqu’au slowboat par vos propres moyens puis achetez votre ticket de slowboat DIRECTEMENT sur place. Cela vous reviendra moins cher (105 000 kips + Prix tuktuk jusqu’au boat) Cela vous évitera aussi d’attendre 1h que le tuktuk se remplisse et vous permettra de choisir vos places dans le bateau (soit-disant numéroté, mais tout le monde s’en fiche en fait, c’est au premier arrivé, premier servi, et nous, nous étions les derniers…).

Premier jour de slow-boat jusqu’à Pakbeng

5h de bateau. Vraiment slow mais ça permet de rencontrer des gens, faire dodo et admirer le magnifique paysage que nous offre le Laos. On commence déjà à tomber sous son charme.
Les logements à Pakbeng sont nombreux, vous allez crouler sous les demandes pour venir dormir chez untel ou untel à peine votre bateau arrivé à bon port. Nous avons trouvé un logement à 25 000 kips/pers (2,50€)  mais la chambre et sa salle de bain étaient vraiment miteuse. On savait que ce n’était qu’une nuit donc on s’en fichait mais on ne recommande même pas l’endroit, le matelas lui-même était d’un inconfort total. N’hésitez donc pas à bien visiter plusieurs endroits avant de dire oui tout de suite.
A Pakbeng, pas grand chose à faire à part manger et pourquoi pas faire du billard et boire quelques verres avec les gens rencontrés sur le slow-boat ! 

Deuxième jour de slow-boat jusqu’à Luang Prabang

Le départ de Pakbeng était officiellement à 9h mais on est partis seulement à 10h. On fait le plein de nourriture (fried rice et mango sticky rice) puis on monte à bord. Autant les 5h de la veille étaient sympathiques, autant les 7 heures de trajet, on les a senti passer… A peine 3h de trajet, tout le monde dort, à part les américains qui sont toujours en train de boire des bières et de l’alcool fort durant tout le trajet et qui ont fini complètement bourrés quand on est arrivés à Luang Prabang.
Enfin arrivés, le port n’étant pas au centre ville, on prend un tuktuk et on se met à rechercher notre logement pour séjourner dans cette merveilleuse ville qui deviendra un de nos coups de coeur du Laos.