Medellín et Guatapé

"

MEDELLIN
7/10

GUATAPE
8/10

L’essentiel en 3 jours 👌🏼 

Medellín est la première grosse ville de Colombie où nous avons séjourné. Connue pour sa dangerosité notamment à cause des cartels de drogues, nous avons apprécié découvrir une ville jeune, développée et agréable.
Personnellement, je ne suis pas très grande ville donc pollution, embouteillages, métro à 20 minutes de marche de notre logement: ça m’a changé du calme et de la facilité de déplacement de Salento ou Jardín. Cependant, Medellín mérite qu’on y passe au moins 3 jours pleins pour y découvrir toute sa culture et sa fameuse “comuna 13”, un regroupement de quartiers pauvres de la ville qui aujourd’hui s’ouvre au tourisme notamment pour son street art.
Depuis Medellín, Guatapé est accessible à 2h de bus. Idéal pour y passer une journée (pas plus), nous avons adoré admirer le fameux gros caillou situé à 5 km du petit village, puis nous balader toute l’après-midi parmi les maisons colorées. 

La comuna 13

Inscrivez-vous en ligne pour faire le free “zippy” tour. Une session à 10h, une autre à 14h. Durée 3h
Tous les jours sauf le dimanche
Métro San Javier, entrée principale – RDV au parapluie bleu

Nous avons visité “la comuna 13” qui est un regroupement de plusieurs quartiers pauvres de Medellín. Jusqu’en 2012, il était encore sous l’emprise des cartels et la police n’y intervenait jamais. Maintenant, la zone est complètement sécurisée et a même développé son potentiel culturel avec notamment le street art (de nombreuses fresques colorées), le hip-hop, et de multiples escalators qui ont été construits dans la comuna pour faciliter l’accès d’un quartier à l’autre. Le guide nous a très bien expliqué la dure histoire du quartier et sa renaissance actuelle.
C’est un incontournable à faire à Medellin, nous avons vraiment appris beaucoup de choses sur les anciens cartels et comment ils contrôlaient entièrement le quartier. C’est très intéressant surtout quand le tour est guidé par un jeune du quartier qui a vécu sous cette période très difficile.

Le gros caillou

 Bus Terminal del Norte de Medellin.
Départ toutes les 30 minutes dès 5h du matin. 2h de trajet – 28 000 COP aller-retour (7,80€)
S’arrêter à l’arrêt “La Piedra” (apparaît sur Maps.me), 1 arrêt avant Guatapé. D’ici, des tuktuks vont vouloir vous faire payer pour vous emmener en haut mais il y a un escalier qui vous y emmène à pied en à peine 15 minutes de grimpette.
Prix de la montée du Peñol: 18 000 COP (5€) Ouverture à 8h10

La piedra del Peñol est un immanquable de Colombie. Quand vous commencez à l’apercevoir en grimpant les escaliers puis la colline qui la rejoint, vous serez subjugués de voir une telle forme de pierre aussi imposante de vos propres yeux. Cela fait directement penser aux pains de sucre qui caractérisent si bien Rio. 
D’en bas, la vue est la plus jolie car on observe ce gros caillou de près ou de loin et on se demande si on va réussir à gravir les marches en zigzag qu’on repère au loin. 
Finalement, on finit par monter. C’est très physique, on y va petit à petit. On a un peu honte de reprendre notre souffle toutes les 5 minutes quand on voit les gars du village monter des sacs de provisions de 50kg sur leur dos en nous dépassant….
On arrive en haut de nos 659 marches à 2 137 mètres d’altitude et on admire la vue à 360° sur le lac (artificiel certes, mais tout de même impressionnant). 

Guatapé

Bus Terminal del Norte de Medellin.
Départ toutes les 30 minutes dès 5h du matin. 2h de trajet – 28 000 COP aller/retour (7,80€)
Depuis El Peñol, prenez un tuktuk (2 000 COP) pour faire les 5km qui vous séparent de Guatapé.
Je vous conseille de réserver votre bus retour à votre arrivée au terminal de bus de Guatapé. Ainsi, vous ne serez pas susceptible de devoir attendre 1h qu’un bus soit disponible (comme nous avons dû faire. Mais pas de panique, la ville est petite, il vous suffit d’aller boire un coup dans un bar à côté en attendant).

Guatapé est un joli petit village colonial perché à 2000m d’altitude et très coloré. Il est très mignon et quand il fait beau, c’est un plaisir de sillonner ses petites rues pavées. Cependant, le temps peut vite se transformer en orage et alors vous n’aurez d’autre occupation que de vous réfugier dans un bar ou resto en attendant que ça passe. Pas grand chose à faire à Guatapé, c’est sympa de s’y promener après la visite du Peñol. Certains préconisent d’y dormir une nuit pour vraiment s’imprégner de l’atmosphère du village, mais selon moi et si vous êtes pressés, rien ne sert de s’y attarder plus d’une demi-journée.

Piedra del Peñol et Guatapé faisable en une journée depuis Medellín ?
Oui largement et sans courir ! Nous sommes partis en bus à 8h et arrivés à 10h au Peñol: nous étions seuls, pas un chat, nous avons bien profité de la vue puis à 12h nous sommes arrivés dans le village de Guatapé pour y déjeuner. Ensuite, une petite balade pour digérer et quand la pluie pointe le bout de son nez vers 15h, on a fini le tour et on a hâte de remonter dans le bus pour éviter de se faire mouiller…

Dormir à Medellin

Tous les touristes logent à El Poblado. C’est donc le quartier gringo par excellence, les bars, les restos et les logements  y sont vraiment chers.
Aussi, pensez à réserver. Même en période creuse, nous avons eu du mal à trouver des endroits non complets. Ca vaut le coup de s’y prendre à l’avance !
En moyenne, environ 100 000 COP (28€) pour une chambre double et entre 30 000/45 000 COP (8€-13€) en dortoir.
Bamboo Hostel : 7/10
90 000 COP (25€) la chambre privée avec SDB privée
Chambre très correcte. Le lit est très confortable et la SDB est très bien, mais le prix est excessif, on n’a jamais payé aussi cher de tout notre voyage. 

Se déplacer

Medellín est la seule ville de Colombie avec un métro ultra neuf, propre et spacieux (les métros parisiens n’ont qu’à aller se rhabiller) et surtout dispos d’un metrocable (téléphérique) qui permet de relier les quartiers pauvres plus facilement à la ville. On se croirait au ski !
On se demande avec quel argent ils ont construit tout ça dis donc…

Depuis le Métro El Poblado, les logements sont situés à 15/20 minutes de marche en montée, juste à côté d’une route très passante. C’est très pollué, et pas très agréable. Essayez dès que possible de couper par les rues adjacentes à droite pour respirer un peu.
Les bus sont également dispos pour vous déposer jusqu’aux logements et sinon, les taxis sont très abordables et très utilisés à Medellín

Pour venir / Pour partir

Attention, il y a 2 terminaux de bus (nord et sud) à Medellín et aussi 2 aéroports (Olaya Herrera dans le centre et José Maria Cordova International Airport à 30km de la ville). Vérifiez bien d’où vous partez/arrivez.

Depuis Jardín: 
Minibus : 28 000 COP (7,80€) – 3h
Bus: 26 000 COP (7,30€) – 3h30
Départ toutes les heures
Arrêtez-vous au métro “El Poblado” si votre logement est dans ce quartier.
Sinon, le bus va jusqu’au terminal Sud à côté de l’aéroport Olaya Herrera.

Depuis Salento:
Liaison directe avec la compagnie Flota Occidentale. 3 départs à 9h, 11h et 13h.
6 heures trajet – 45 000 COP (12,60€)
S’arrête au terminal Sud.

Vers Carthagène:
En bus:
Depuis le terminal sud, 14h de trajet – 140 000 COP (39,20€). Choisissez la compagnie Expresso Brasilio, très confo et fiable !
En avion:
Pour rejoindre l’aéroport José-Maria Cordova (à 30km de Medellín)
– soit bus d’une heure depuis Parque Barrio à 9 500 COP ( +2 400 COP en métro depuis el Poblado)
Total=  11 900 COP (3,30€)
– soit taxi/uber en 30 minutes – 70 000 COP (19,60€)

Avec Viva Colombia -vol  à 170 000 COP (47,50€)/pers pour 1h10 de vol

Articles qui pourraient vous plaire

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *