Le kit de la voyageuse

"

Les basiques du sac à dos:

Quel sac ?

J’ai un sac à dos de 40L qui est selon moi la dimension idéale pour t’empêcher de trop en mettre.

Je recommande vraiment la marque Milet car ce sac épouse parfaitement les formes de mon corps, je n’ai jamais eu mal au dos avec il est toujours très confortable même quand il pèse un âne mort.
Cela fait maintenant 4 ans que je voyage avec lui et il ne m’a jamais lâché, jamais déçu, c’est du 100% satisfaite ! 

 

Quel poids ?

On préconise le plus léger possible (20% maximum de votre poids) pour que votre dos vous remercie. Si vous faites 60kg, pas plus de 12kg, si vous faites 50kg, pas plus de 10kg (bon vous avez compris le calcul quoi).
J’essaie de faire de plus en plus léger au fur et à mesure des mes roadtrips, ayant commencé à 10 kg, mon dernier voyage je n’avais pas plus de 7kg. Il faut faire un petit calcul selon le poids et la taille, moi je sais que 8kg c’est le poids qui me convient (moins c’est encore mieux bien sûr, mais le minimalisme c’est pas encore pour tout de suite chez moi 😬)

Quel contenu ?

Pour le voyage en Asie du Sud-Est d’1 mois et demi (Thaïlande et Laos) pour un poids de 8kg:
– 👚👚👚👚4 tee-shirts flex, confortables et légers

– 👖1 jogging pour les -10 degrés des minibus climatisés et pour les nuits fraîches
– 👖1 legging noir pour tout: les treks, le sport, pour être flex à tout moment
– 👖1 short pour la playa
– 👖1 pantalon léger en lin

– 👗1 robe semi-classe semi-légère pour être portée aussi bien dans un resto chic qu’à la plage
– 👘👘 2 pulls pour la montagne (ouais ce sont des kimonos, ya un problème ?)
– 👘 1 sous manteau doudouné et léger (du genre Uniklo) qui tient bien chaud pour l’avion essentiellement mais qui m’a bien servi quand je crevais de froid aussi certaines nuits en altitude 

– 👙👙 2 maillots de bain (en vrai j’ai fait ma princesse, 1 c’est suffisant !)
– 📜 1 serviette Decathlon 
– 👟 1 paire de tongs

– 👟1 paire de baskets ultra légère
– 👜 1 sac à viande, plus qu’utile !
– 🖱Une batterie portable + son chargeur
– 🎛 Une multriprise : ultra pratique, combien de fois ça nous a sauvé la vie #chambreà1prise 
– 📱Mon portable qui me sert d’appareil photo + son chargeur
– 👛Une trousse de toilette :
(brosse à dent et dentifrice, boules Kies, cup et culottes de règles, contraception, boites à lentilles, lentilles de rechange et produits nettoyants, huile BiOil pour le visage (j’utilisais BiOil mais l’huile de coco est aussi très bien)et ça sent trop bon, pince à épiler, coupe ongle).
– 🚑 Une trousse à pharmacie avec strict nécessaire:
(désinfectant en spray, pansements, Smecta pour la diarrhée, Paracétamol / Doliprane, médicaments pour infection urinaire, ovules et crème pour les mycoses, Cup et/ou 2 culottes de règles)

Ne vous encombrez pas avec:

crème nourrissante pour le corps. Si vraiment vous en sentez la nécessité en voyage, vous en trouverez sur place
parfum. Trop lourds et ça attire les piqûres de moustique et puis à la guerre comme à la guerre, on n’est pas là pour sentir la fleur mais pour être dans le vrai, au naturel 😁
Plusieurs guides: déjà 1, c’est lourd et encombrant et si vous êtes en TDM, autant compter sur les version PDF en ligne. Cependant, pour des voyages dans un seul pays pour quelques semaines, il peut être intéressant d’avoir un guide papier parce qu’on aime toujours bien feuilleter, annoter et entourer nos prochaines destinations 🤗

 

Routard ou Lonely Planet ?

On est plutôt team Routard après avoir pu comparer plusieurs fois avec le Lonely Planet mais c’est très personnel. Le Lonely va plutôt présenter le pays et les villes dans sa globalité et proposer des logements et restos d’une fourchette supérieure à ceux du Routard. Cependant, le Routard n’est pas forcément dans les propositions les plus bons marchés non plus mais a l’avantage de bien décrire les manières de se rendre à un endroit, ce qui est souvent la question principale qu’on se pose pour chaque déplacement.

A quelle banque souscrire en voyage ?

J’ai longuement navigué sur internet pour trouver qu’il y avait des banques en ligne qui revenaient souvent: N26 et Revolut.

N26

Pour mon voyage en Asie du Sud Est, j’ai commencé avec N26. A l’époque, l’abonnement premium (N26 Black) était à 5€ par mois et j’en étais très satisfaite ! Aucun frais ni par paiement par carte, ni en retrait, où que ça soit.
Après mon voyage en Asie, je continuais à payer 5€/mois car il y avait un engagement d’un an.  A la fin, j’ai donc demandé la version gratuite de la carte car je ne l’utilisais plus à l’étranger. Grave erreur, en voulant reprendre l’abonnement pour partir en Colombie, le prix avait doublé ! 10€/mois 😩. Je suis donc restée avec ma carte gratuite mais j’ai eu un gros soucis sur place: le distributeur a refusé de me donner l’argent et ma carte s’est bloquée sans aucune raison. Et là c’était le drame, aucun moyen de contacter par chat le service client (j’imagine que c’est parce que j’avais la version gratuite car en Thaïlande je n’ai eu aucun soucis pour les contacter). Comment faire sans carte et sans service client à contacter quand on est à l’autre bout du monde ? Et bien, avoir 2 cartes (minimum). Heureusement, Revolut était la pour me sauver 💛

Revolut

J’avais entendu pas mal de mauvais retours récent sur la carte N26 et voulant prendre toutes les précautions, j’ai pris une carte Revolut “au cas où”.
Cette carte permet de retirer 400€ sans aucun frais / mois puis 2% par retrait. L’application est super simple d’utilisation, et au moins, quand j’ai eu un problème de rejet de la carte par le distributeur, j’ai reçu un message sur mon appli qui m’expliquait le problème: ce distributeur parait suspect, êtes-vous à l’origine de ce retrait? OUI/NON puis j’ai pu retirer tranquillement. Heureusement que je l’avais pour me sortir de l’enfer de ma carte N26 devenue obsolète. 

Frais par pays visité:

Dans beaucoup de pays, on a beau avoir une super banque en ligne, les banques sur place peuvent prendre des frais et ça, aucune carte ne pourra vous le faire éviter.
En Thaïlande, c’est 220 bahts (fin 2017) = 6€ mais ce sont des frais fixes donc ne pas hésiter à retirer un max (restez raisonnable quand même)
Au Laos, la banque prenait 3% de la somme retirée, donc là on pouvait retirer petit à petit, peu importe le montant.
En Colombie, les frais varient selon la banque à laquelle vous allez retirer. Davivienda est une banque SANS FRAIS à laquelle on pouvait retirer jusqu’à 2 millions de pesos (540€) donc on privilégiait celle-ci pour tous nos retraits !

 

Quelles applications j’utilise en voyage ?

Skyscanner

On ne le présente plus, c’est LE site sur lequel on passe tous 3h/jour quand il est l’heure de réserver nos billets d’avion et qu’on cherche les meilleures prix selon la période la moins chère… Alors je l’utilise surtout avant de partir, mais sur place ça peut être utile pour bouger d’un pays à un autre et trouver les compagnies les moins chères en un clic. 
Faites bien attention à prendre vos billets DIRECTEMENT chez la compagnie aérienne citée et non sur le site de revente proposé par Skyscanner (comme Opodo, TravelGenio, BravoFly…) car ils vont se prendre une commission déjà, donc le prix que vous avez vu sur Skyscanner aura bien augmenté, puis c’est trop galère de passer par un revendeur. Si vous avez le moindre soucis, vous ne pouvez pas voir ça directement avec la compagnie et ils peuvent vite vous arnarquer pour un rien. Vraiment, je déconseille à celles qui pourraient croire que c’est plus simple ou plus économique ainsi ! QUE NENNI !

Booking et HostelWorld

Les deux sont bien à avoir dans son téléphone, mais je penche quand même davantage pour Booking qui est mon vrai acolyte de voyage. Alors souvent, je ne réserve pas mais je vais directement sur place faire ma comparaison entre les prix et chambres proposées, mais parfois quand t’arrives de nuit et que tu arrives dans une grosse ville, mieux vaut avoir une chambre qui t’attend à l’arrivée.
Attention, faites des comparaisons entre les prix booking proposés et les prix sur place demandé, vous aurez parfois des surprises ! En Thaïlande, c’était moins cher de réserver via booking que directement auprès de notre hôte. Ce n’est pas toujours le cas et c’est plus souvent le contraire mais sait-on jamais, si on peut faire des économies quelque part, on dit pas non !

Maps.me

Cette application a révolutionné ma manière de voyager. Je l’ai découverte lors de mon voyage en Inde du Sud grâce à un anglais qui avait l’air de la connaitre depuis bien longtemps. Pourtant, c’était en 2016 et elle n’était pas si répandue à l’époque. Connaître les restos et logements à proximité de soi sans internet, c’est vraiment un cadeau du ciel. C’est l’application indispensable pour moi en voyage.

Tricount

Je pense qu’il y a pas mal d’autres appli du genre, mais je suis habituée à Tricount depuis que j’ai commencé à voyager avec mon copain. C’est très simple d’utilisation et ça permet d’être à jour sur qui doit quoi à l’autre pendant tout le voyage. On l’utilise surtout principalement pour savoir où on en est dans nos dépenses. Cependant, on n’a pas la possibilité de classer les dépenses par catégorie donc pas très pratique quand justement ce qu’on veut savoir à la fin, c’est là où l’argent est parti principalement. 

Traduction Google

Ca peut paraître tout bête mais ça aide vraiment bien dans des situations où a besoin de communiquer avec l’autre mais que personne ne se comprend. Il suffit de télécharger à l’avance la langue en question de français à la langue mais aussi de la langue vers le français. Puis toutes les conversations seront facilités. Rien ne vaut l’effort d’essayer de parler et d’apprendre quelques mots de l’endroit où vous êtes évidemment, mais pour des situations d’urgence ou quand on veut aller plus loin dans une conversation, on est content d’avoir notre copain google traduction.