Colombie en 21 jours

"

1€ ≈ 3 600 COP

840 € en
21 jours

90 jours gratuits

De décembre à mars

L’essentiel 👌🏼 

La Colombie, c’était intense ! Intense car les gens nous ont donné beaucoup de sourires, beaucoup de leur temps et beaucoup d’amour. Intense car en 3 semaines, on a vu énormément de choses différentes pour un seul pays, et intense car on a dû beaucoup bouger pour voir toutes ces belles choses, donc ce n’était pas un voyage de tout repos ! 
Notre itinéraire partait et revenait de Bogota. Nous avons fait une boucle dans le sens des aiguilles d’une montre en commençant par la zona cafetera (Salento, Jardin) puis Medellin, Guatapé. Nous avons pris l’avion jusqu’à Carthagène puis sommes allés nous reposer à Rincon del Mar. Une dernière escale à Carthagène pour aller jusqu’à Minca, puis passer 3 jours dans le désert de la Guajira. De Santa Marta, nous avons repris l’avion pour terminer nos 4 derniers jours à Bogota.

Si c’était à refaire…
Je ferais plutôt la boucle dans l’autre sens. La zona cafetera est super pour se reposer après les zones touristiques du nord. En plus, les logements sont moins chers et la nourriture excellente. 
Je passerais aussi plus de temps à Medellin (4 nuits au lieu de 2). Nous avons voulu aller trop vite et avons laissé de côté cette ville qui pourtant nous aurait bien plus. 
Enfin, je réduirais le temps passé  à Bogota (nous y avons passé 4 jours) même si nous avons fini par trouver les coins sympas à faire, ça reste une grosse capitale sans autant de charme que bien d’autres villes ou villages du pays.

Itinéraire de 21 jours

-> Salento : 2 nuits

-> Jardin: 2 nuits

-> Medellin et Guatapé: 2 nuits

-> Cartaghène: 3 nuits

-> Rincon del Mar: 3 nuits

->Minca: 2 nuits

-> Désert de la Guajira: 3 nuits

-> Bogota: 3 nuits

Budget: 40 €/ jour

Dortoir: 7€-12€ par personne
Chambre privée: 14€-28€ pour 2 pers
Restaurant: 4€ à 7€
Street food: 2€ à 3€

En comparaison avec l’Asie, nous avons dépensé en Colombie plus du double par jour qu’au Laos et 10€ de plus par jour par rapport à la Thaïlande. 
La grosse différence de prix est surtout dûe au coût bien plus élevé des chambres et des transports. La nourriture est accessible bien que moins variée et goûteuse qu’en Asie…

Focus bouffe

On se doutait bien qu’on ne retrouverait pas nos saveurs d’Asie, mais on ne se doutait pas à quel point la nourriture pouvait être aussi peu variée. Difficile pour les végétariens de trouver quoi manger, mais possible !
Les fruits exotiques (lulo, guanabana, uchuva…) sont également incroyables et c’est l’occasion de goûter des fruits que jamais nous ne trouverions chez nous.
Les prix en restaurant restent accessibles quand c’est un restaurant local souvent sur lequel vous n’auriez pas forcément envie de rentrer au vue de la devanture.. Mais c’est souvent dans ce genre de restaurant qu’on va retrouver le meilleur rapport qualité prix avec généralement une soupe en entrée, un plat composé de poulet accompagné de riz et de plantin et un verre de jus pour un prix abordable.
Au bord de la mer, vous devez goûter les poissons fraichements pêchés, c’est un délice !


Patacones:
 banane plantain, en veux-tu, en voilà ! Alors là, si vous aimez ça, vous serez plus que ravis de séjourner en Colombie. On vous en sert dans TOUS vos plats, en guise d’accompagnement comme le pain en France. Moi qui pensais que la banane plantain était sucrée, j’étais très surprise. C’est plutôt un légume ici, ils la cuisinent verte et la font frire, car elle ne peut pas se manger crue sauf si elle est très mûre et dans ce cas elle devient molle et noire. Il y a une légère différence entre la région du café où la banane a un vrai goût sucré mais alors dans le Nord, aucun goût, on dirait des patates frites sans goût de patate, aucun intérêt selon moi…

Pargo frito: poisson typique de la côte caraïbe servi avec plantain aplati (patacones: ça ressemble à de la banane mais sans goût sucré, sauf dans la zona cafetera) et du riz. Simple, efficace et poisson délicieux !!

Bandeja paisa: dans la région de Medellin, plat très fat qui propose bœuf, riz,  haricots,  plantain,  chorizo, avocat et œuf dans la même assiette… Bon appétit !

Jugo de lulosuper bon jus goûté à Salento que j’ai eu du mal à retrouver sur la côte caraïbe. Pourtant, c’était un fruit que je ne connaissais pas et qui a un goût similaire au kiwi jaune, un peu sucré et acide à la fois.

Transport interne

Le bus est clairement le transport le plus emprunter en Colombie. Cependant, les prix peuvent être similaires à un billet d’avion pour aller au même endroit: Medellin/Carthagène était au même prix en bus et en avion sauf que le temps étant de 14h de bus contre 1h30 en avion, nous avons vite fait le calcul (bon, on n’a pas pensé au bilan carbone à ce moment précis..).
Le scooter / moto n’est pas répendu dans le pays ou en tout cas, les voyageurs n’utilisent pas ce moyen de transport à travers le pays. Sûrement car les distantes sont très grandes et les routes très vite ennuyantes, on préfère se laisser porter par un bus. J’ai également croisé un couple qui avait pour objectif de faire leur road-trip en Colombie à moto mais ils ont eu plusieurs problème à Bogota avec leur permis et leurs affaires et ont donc du se rabattre sur la location d’une voiture.

Pour ce qui est du prix des transports, c’est bien plus cher qu’en Asie… Il faut prévoir un budget adéquat car ça part très vite !

1. Salento

On a tout de suite été charmés par la beauté de ce petit village de montagne. Perché à 2 000 m d’altitude, il est constitué d’une jolie place centrale entourée de belles maisons très colorées. C’est ici que nous avons goûté nos meilleurs plats colombiens, notre meilleur café, et où nous avons pu visiter la fameuse Vallée de Cocora, connue pour ses très hauts palmiers. 
-> Lire l’article

2. Guatapé

Depuis Medellín, Guatapé est accessible à 2h de bus. Idéal pour y passer une journée (pas plus), nous avons adoré admirer le fameux gros caillou situé à 5 km du petit village, puis nous balader toute l’après-midi parmi les maisons colorées. 
-> Lire l’article

3. Carthagène

Carthagène, on s’y sent bien et on pourrait facilement y rester quelques jours de plus pour profiter de ses animations du soir sur la plaza de la Trinidad dans notre quartier coup de coeur: Getsemaní.
Nous avons apprécié cette ville au bord des caraïbes, point de départ parfait pour rejoindre les îles paradisiaques de San Bernardo à quelques heures en bateau seulement.
-> Lire l’article

4. Minca

Minca, on aime ou on adore ! Si vous recherchez un coin tranquille pour vous ressourcer et prendre de la hauteur, vous serez comblés avec ce merveilleux village de montagne. A seulement 45 minutes de Santa Marta, c’est un stop idéal pour fuir la grosse ville. 
-> Lire l’article

5. Le désert de la Guajira 

Nous sommes partis pour 3 jours de roadtrip dans le 2e désert de Colombie : la Guajira, une région très pauvre au Nord Est du pays habitée par des indigènes nommés les Wayuu. On recommande pour des routards qui peuvent se contenter d’un confort spartiate, pas trop sensibles à la pauvreté et qui veulent profiter d’un endroit encore peu touristique et peu commun, ainsi que pour les fans de kitesurf. 
-> Lire l’article