Bogotá,
capitale du crime

"

BOGOTÁ
6/10

L’essentiel en 3 jours 👌🏼 

Bogotá, plus grande ville de la Colombie avec plus de 8 millions d’habitants. Ville qui rime avec crime et insécurité… Déjà, ça ne me donnait pas envie d’y séjourner, moi qui ne suis pas fan des grandes villes et encore moins de mourir. Pourtant, pour des questions pratiques, nous avons finalement passé 4 jours à Bogotá.
Séjourner dans le quartier colonial historique de la Candelaria est plutôt agréable. C’est un quartier étudiant donc très animé et pourvu de nombreux bars et restaurants. Beaucoup de musées sont recommandés comme le museo Botero et le museo del Oro et on peut monter jusqu’en haut du Montserrate pour y observer la vue sur toute la ville !
En 2 ou 3 jours, vous avez de quoi faire au niveau culturel, vous ne pouvez pas vous ennuyer. Cependant, si vous n’êtes pas fan des musées et avez un temps limité en Colombie, je vous conseillerai de privilégier tous les autres points d’intérêts de la Colombie plutôt que Bogotá. C’est une ville sympa mais pas un coup de coeur. Si c’était à refaire, je passerai plutôt davantage de temps à Medellin ou sur la côté caraïbe. 

Cerro de Monteserrate

Téléphérique: 10 000 COP l’aller / pers (2,70€)
Funiculaire: 10 000 COP l’aller / pers (2,70€) 
A pied: 1h de marche pour monter jusqu’en haut à pied

Du haut de cette montagne perchée à plus de 3000m d’altitude, on observe une magnifique vue sur toute la ville. Il y a également une basilique présente en haut et des décorations plutôt kitschs pour les fêtes de Noël.

Se promener dans les rues animées de La Candelaría

Dans le carré 12b- 12c et carrera 3- carrera 1

Si vous cherchiez où est l’ambiance dans le quartier, c’est bien dans cette zone. Ici, une petite place mignone avec beaucoup de monde qui s’y promène, majoritairement des jeunes, il y a de la musique, des tags, des petits restaurants et bars de tous les côtés, on s’y sent bien !

El Theatron

Ouvert: jeudi de 21h à 3h  et vendredi/samedi de 21h à 5h – 40 000 COP
Depuis la Candelaria, uber à 10 000 COP ( (2,80€) l’aller

Vous aimez faire la fête ? Eh bien vous êtes servis! Ici, fiesta, en veux-tu en voilà ! On avait entendu parler du Theatron comme LA boite à faire à Bogota, et on a bien compris pourquoi.
Ancien théâtre (d’où son nom), El Theatron est une immense boite de nuit gay, que dis-je, la plus grande boite gay d’Amérique Latine si ce n’est du monde, composée de 13 salles aux ambiances différentes. Jusqu’à 5 000 personnes le samedi soir !!!
A l’entrée, on paie et on reçoit un gobelet avec lequel on va pouvoir se faire servir tout ce qu’on veut à volonté. Le pire, c’est que l’eau et la bière sont payants !
Chaque salle est réellement décorée dans un style particulier avec des barmans habillés en conséquence et musique correspondant: rock, salsa, electro, pop, house, années 70, 80… On a de tout.  Une super scène extérieure relie toutes les salles les unes aux autres par des décors incroyables de petites maisons. Et la plus grande salle qui correspond à l’ancienne salle de théâtre même, est en gradin et reçoit des chanteurs et danseurs sur la scène en live. C’est vraiment un show à l’américaine, tout est surjoué, c’est trop drôle.
Le samedi soir, il y a également une salle réservée aux femmes et une autre aux hommes, et qui sait ce qu’il s’y passe… Il y aurait même des concours de Drag Queen ! En tout cas, on n’a pas vu le temps passer à se promener de salles en salles et on a bien dansé ! On recommande!

Dormir

La capitale est plus chère que ce que nous imaginions. La majorité des chambres privées étaient entre  80 000 et 100 000 COP (22 à 28€)
Nous avons quand même fini par trouver des prix abordables.

La casa de Ari
30 000 COP la chambre privée. SDB partagée.
15 000 COP le lit en dortoir

Alors pour le prix, je ne pense pas qu’on puisse trouver plus bas dans le quartier, en revanche pour ce qui est du reste, il faut être prêt à vivre dans un gros squat.
Le lieu est immense est détient un nombre incalculable de couchage. Cependant, la propreté laisse à désirer, les gens fument des pétards dans les parties communes et la coke est partout, surtout dans le nez de nos hôtes. 
Notre chambre était une cage à rat, sans fenêtre avec un trop petit lit pour deux. 
On a passé une nuit ici, mais pas une de plus ! On ne s’y est pas du tout senti en sécurité.
Cependant, si vous n’avez pas d’affaires précieuses avec vous et que vous êtes dans l’ambiance squat et à la roots, ça reste un bon plan car vraiment pas cher et les gens sont sympas !
EDIT: ce serait un lieu de prostitution de mineurs et de traffic de drogue (selon les rumeurs). Je vous recommanderai donc bien être vigilant avant d’y séjourner

Bogotá Dream Hostel
49 000 COP la chambre double (hors saison).
SDB partagée. 
Endroit plutôt sympa et chambres correctes. Rien d’incroyable mais ça fait le taff et l’eau de la douche est chaude ! 

Où Manger ?

Quinoa y amaranto
17 000 COP (4,80€) assiette VG, soupe et boisson
Très bon repas végétarien avec de bons produits faits maison. Seul bémol peut-être, pas très copieux, on prendrait bien encore quelque chose à la fin.

La Candelaria Restaurante Cafeteria
Carrera 5 et entre calle 12 et 12B – 8 000 COP (2,30€)
Restaurant/ cantine du midi pour les locaux. On choisit entre 2 options pour le plat du jour et c’est servi très rapidement. Si vous voulez manger local et pas cher, très bonne adresse à retenir !

Loto Azul
7 100 COP (2€) l’assiette bien remplie
Restaurant végétarien très copieux, bon et pas cher ! Encore une bonne adresse pour manger local avec les locaux du coin.

La Totuma Corrida
20 000 COP (5,70€) 
Restaurant japonais avec des supers bons choix de makis et de bols bien garnis. Prix plus européens mais excellent et change de la bouffe colombienne… Situé dans une rue au top pleine de grafitis et autres bars et restos, on a adoré !

 

Pour venir / Pour partir

Depuis Aeroport International El Dorado

Attention, il y a 2 terminaux: celui des vols internationaux (terminal 1) et celui des vols intérieurs (terminal 2). Il existe des navettes gratuites qui font le lien entre les deux – toutes les 20 minutes – 5h à 23h.
EN BUS
Pour rejoindre le centre ville depuis l’aeroport:
Bus TransMilenio (K86 et M86) à la sortie du T1 à la porte 8. 1h de trajet – 2 200 COP. La carte TransMilenio coûte 3 000 COP mais vous pouvez demander à qqun de vous prendre un trajet sur sa carte pour ne pas avoir à la payer.
Pour s’arrêter au plus près de la Candelaria, il faut descendre au terminal TransMilenio Stion, au niveau de la calle 13 et carrera 12. 
— EN TAXI
Bien vérifier que c’est un taxi jaune avec compteur. Vous pouvez aussi comparer les prix avec un Uber.
Prix: 30 000 COP

Depuis Terminal de Transporte Salitre
C’est la plus grande gare des 3 gares existantes de Bogota (les 2 autres étant  terminal Sud et Norte). 
Depuis l’aeroport, prendre un taxi à 25 000 COP pour rejoindre le terminal (20 minutes de trajet).
Pour rejoindre le centre ville, également prendre un taxi, plus simple: 13 000 COP. 
Départs ou arrivés pour: Medellin/ Armenia (pour Salento)/ Calli/ Villa de Leyva/ San Gil et Barichara/ Bucaramanga/ Cartagena